OEUVRES ORIGINALES

Ecritures - Phaistos

Eros

Stèle Urbaine

De la peau sur la pierre

Metal Mix

 

 

BIOGRAPHIE

Jim D est né à Brest, il vit et travaille à Rennes.

 

"Dans un tableau rĂ©cent, j'ai montrĂ© une pomme devant le visage d'un personnage. Chaque chose que nous voyons en cache une autre, nous dĂ©sirons toujours voir ce qui est cachĂ© par ce que nous voyons. Il y a un intĂ©rĂŞt pour ce qui est cachĂ© et que le visible ne nous montre pas. Cet intĂ©rĂŞt peut prendre la forme d'un sentiment assez intense, une sorte de combat, entre le visible cachĂ© et le visible apparent. Â»                                                                    

René Magritte


Visible cachĂ© et visible apparent ou je vois je suis vu, je cherche, je trouve, j'approche et je fuis. SinuositĂ©s des intentions, mĂ©andres du doute pour Ă©viter les lignes droites du possible et du voir. Jim D en est le dessinateur, le destinataire des lettres ou le dessin se dĂ©tache et propose une lecture sans code. 

Encore du caché ou du codé.


Jim D en est le centre, lui qui s'empare de la phonétique pour se faire un prénom, difficile enjeu de se faire un nom avec un prénom. Cette sonorité anglo-saxonne, ce " ya'agob " étymologique, ce Jacques donc qui veut dire "celui qui supplante", celui qui change les places, jongle avec l'espace et les sens et voilà encore Jim D.

Encore du caché !


PassionnĂ© de signes comme son compatriote finistĂ©rien Jacques VilleglĂ© (ou Jim VilleglĂ©) et son alphabet sociopolitique, la pensĂ©e historiĂ©e et les lacĂ©rateurs anonymes, deux langages de VilleglĂ© qui interpellent Jim D, lui aussi adepte du papier dĂ©chirĂ©, dit lacĂ©rĂ©. 

Mais poursuivons ces stèles urbaines, ces totems, Jim D connaît l'urbanité (orbi et urbi disait Villeglé), il a étudié l'art du volume, du béton et de l'asphalte. La stèle nous domine et aligne des formes hiératiques, associée aux roches levées, au menhir, aux pierres tombales du sacré et aux passants en secret.

Toujours du caché ou du secret !


" Il y a des signes que j'utilise, le taureau du Eros/Thanatos et des Ă©lĂ©ments qui constituent mon quotidien." Jim D se livre Ă  l'hĂ©sitation, explique cette nĂ©cessitĂ© informatique pour transformer ces Ă©lĂ©ments devenus symboles de son univers, de son vocabulaire. Ces idĂ©ogrammes qui interfèrent les signes du fond, rendant aucune lecture possible et nous laissant seul Ă  nos interprĂ©tations. 

Jim D connaît le terreau, le fermant qui l'a formé et qui le déforme. L'artiste constitue des strates pour l'avenir, on pense aux murs photographiés de Brassai, témoin des graffitis de Paris, et spectateur de caviardages nocturnes.

Toujours du caché !


Cette strate pour désenfouir et s'enfuir, sortir guidé par les Lettristes et le Maître Maurice, un mouvement artistique qui interpelle Jim D où la sémantique cède la place à la phonétique.
Encore du caché !


Nous revenons au début, à la pomme, pas au jardin mais au tableau. La pomme disparaît croquée par Jim D laissant le fond apparaître : le portrait de l'artiste, le fond prend le sens et l'artiste le forme.

                                                                                                             

                                                                                                                                             Gildas Le Reste - Janvier 2018

EXPOSITIONS

2018

Exposition permanente Ă  la galerie La Navire, Brest

Exposition permanente Ă  la galerie La Navire, Brest

Exposition permanente galerie GaĂŻa, Nantes

2017

Exposition siège CMB - Rennes

Illustration de l’édition du printemps des poètes : «les Afriques»

Exposition galerie GaĂŻa, Nantes

2016

Exposition galerie La Navire, Paris

Exposition Arte Diem, Morlaix

Exposition Contre-Quai - Belle Ile en mer

Projet La Maison d’Art, Harlem, New-York - Etats-Unis

2015

Exposition siège Financo, Brest

Exposition Jim D - Benjamin Deroche, Galerie La Navire, Brest

Exposition Ă  la galerie du Zebra Square Paris 16

2014

Exposition Helsinki – Finlande

Exposition de groupe «petits formats», Galerie La Navire, Brest

Exposition Maison de la Fontaine – Brest

2012 - 2013

Exposition permanente Ă  la galerie La Navire, Brest

Exposition Maison de la Fontaine – Brest

2011

Médiathèque des Ursulines – Galerie Max Jacob – Quimper.

Espace culturel – Quimper.

Centre culturel de Morlaix.

2010

Menningarnótt – Nuit de la culture – Reykjavik – Islande.

Alliance Française – Reykjavik – Islande.

CEMO-Parc Naturel Régional d’Armorique- Ile d’Ouessant.

Chapelle Saint-Maudez – Lesneven.

Médiathèque de Saint-Renan.- Saint-Renan.

2009

La Chimère – Molène – Mer d’Iroise.

 

INSTALLATIONS ET INTERVENTIONS

2018

Intervention musicale dans l’espace « les moyens du bord » à Morlaix -Poésie sonore

Animation d’un atelier sur les processus de créativité et d’innovation. Séminaire CrazyWize

2017

Animation d’un atelier sur les processus de créativité. Séminaire CrazyWize

2016

Création d’une sculpture et animation d’un atelier sur la créativité. Séminaire CrazyWize

Depuis 2016 Collaboration avec le cabinet de conseil en management CrazyWize

2010

Installation Chapelle Saint-Maudez – Lesneven.

 

ARTICLES DE PRESSE

Télégramme et Ouest France - Exposition Galerie La navire avec Benjamin Deroche

Télégramme et Ouest France - Exposition WALLS

 

CATALOGUES

2017

Illustration de l’édition du printemps des poêtes : «Les Afriques»

2011

Centre culturel de Morlaix : Edition de «WALLS», livret sur l’exposition

 

SERIGRAPHIES

 AccĂ©der Ă  notre boutique en ligne consulter le catalogues des lithographies, sĂ©rigraphies et gravures de Jim D

Accès à la Boutique en-ligne